Loge maçonnique cf Cercle de Bois
Article mis en ligne le 10 mai 2015

par La forge
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Je vous invite à comparer l’organigramme d’une L :. maçonnique avec celui d’une Vente. Vous serez peut-être aussi surpris et amusé que moi par le fait que celui d’une L :. semble calqué sur l’organisation d’un régiment (Un colonel, deux capitaines, un sergent major pour le secrétariat, un adjudant pour veiller au règlement, deux sentinelles, une dehors, une dedans etc.).

Tandis que l’organisation d’une Vente, est l’expression d’une réunion d’égaux (voyez la disposition) où les femmes n’ont pas été conduites à inventer des structures spéciales pour être initiées, où on ne fait pas taire les juvéniles pour leur donner dit-on le temps de ce qu’on appelle ingénument un apprentissage lequel ressemble à s’y méprendre à une "adaptation à la norme." Le dirigisme y est mal accepté, la parole est entièrement libérée, soumise à la seule contrainte imposée par le respect mutuel. Il n’y a pas "d’officiers" mais seulement des fonctions opérationnelles exercées avec une grande autonomie.

Il y aurait encore beaucoup à dire à ce sujet. Et certainement on en tirerait des conclusions très surprenantes.

Jean-Pierre




pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © La Renouée - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47
Hébergeur : OVH